Comité central – Bureau Politique du TKP/ML : Membre de notre parti TKP/ML et du commandement régional de Dersim, camarade Deniz (Cumhur Sinan Oktulmuş) a été immortalisé !

HomeGenelFRANÇAIS

Comité central – Bureau Politique du TKP/ML : Membre de notre parti TKP/ML et du commandement régional de Dersim, camarade Deniz (Cumhur Sinan Oktulmuş) a été immortalisé !

A notre peuple ouvrier turc, kurde et de diverses nationalités ; Dans les tempêtes, nous sommes aussi combatifs que Deniz (mer) ! Nous ne lâ

HALK SAVAŞÇISI MUHARREM (FERDİ TOSUN) YOLDAŞ, DENİZ (CUMHUR SİNAN OKTULMUŞ) YOLDAŞ İLE BİRLİKTE ÖLÜMSÜZLEŞTİ! HALK SAVAŞIMIZ SÜRÜYOR, SÜRECEK!
TKP/ML Zentralkomitee – Politbüro: Das Mitglied unserer Partei TKP/ML und des Regionalkommandos in Dersim, Genosse Deniz (Cumhur Sinan Oktulmus) ist unsterblich!
TKP/ML Central Committee – Politburo: Member of Our Party TKP/ML and Dersim Regional Command, Comrade Deniz (Cumhur Sinan Oktulmuş) Has Been Immortalized!
PARTİ BAYRAĞI FRANSIZCA

PARTİ BAYRAĞI FRANSIZCA

A notre peuple ouvrier turc, kurde et de diverses nationalités ;

Dans les tempêtes, nous sommes aussi combatifs que Deniz (mer) !

Nous ne lâcherons rien, nous détruirons tous les obstacles avec notre fureur et notre colère!

Le réactionnisme le plus sauvage, le plus ancien, le plus barbare et le plus épuisé continue d’attaquer avec la peur, l’appétit et le désir pour ajouter même une minute plus à sa vie, pour une déstruction totale en utilisant les armes technologiques les plus avancées, les plus puissantes et les plus pointues. Contre cela, les communistes résistent avec les raisons les plus avancées, les plus légitimes, les plus égalitaires, les plus libertaires et les plus justifiables, en ceignant toutes leurs armes de la tête au pied. Notre guerre populaire se poursuit comme un véritable représentant de l’avenir, mais en sachant qu’elle est une puissance faible, et en déversant la poudre destructrice dans son fusil contre la puissance de la dictature fasciste injuste et démantelée et son équipement militaire le plus avancé.

En juin, septembre et octobre, notre membre du CC Nubar, notre commandant régional Özgür et nos combattants du peuple, les camarades Şerzan, Rosa et Asmin ont rejoint la caravane d’immortels dans les opérations contre nos forces de l’Armée du peuple TİKKO, qui combat sous la direction de notre parti TKP / ML. Les opérations contre les forces de la guérilla se sont poursuivies sans relâche. Du 30 octobre au 9 novembre, une de nos unités de guérilla sous le commandement du camarade Deniz (Cumhur Sinan Oktulmuş) à Dersim Aliboğazı a été soumise à une attaque intense de l’ennemi alors qu’elle se trouvait dans les préparatifs d’hiver. Les opérations menées par l’ennemi à l’aide des drones pendant des jours dans la région se sont poursuivies entre le 30 octobre et le 9 novembre avec des avions de guerre et des hélicoptères augmentant leur portée et leur intensité. Il y eut un bombardement intense au cours duquel des bombes de Kazan (une sorte de bombe plus petite que la bombe baril) d’une tonne furent utilisées contre la guérilla pour la première fois dans la région. Ainsi, Alibogazı a été presque détruit. Les forces ennemies ont pu entrer partiellement dans la zone avec d’intenses précautions grâce à 10 jours de bombardement aérien continu et ont quitté la zone d’opération en quelques heures. Toutes les attaques ennemies sont concentrées au Kurdistan turc. Les attaques se sont concentrées sur la destruction de toutes les forces de guérilla. En même temps, une opération globale a été menée contre les forces de guérilla du HPG dans la vallée de Dersim Ahpanos. Dans cette opération, un membre du conseil de commandement du HPG et le commandant de terrain de Dersim Yılmaz Dersim (İsmail Sürgeç) et un guérilléro du HPG ont été immortalisés.

Des informations complètes sur la portée de l’opération contre nos forces de guérilla seront rendues publiques par notre parti ultérieurement. Dans des conditions données, il était entendu que le camarade Deniz, membre de notre parti et membre du commandement régional de Dersim, a été immortalisé dans l’opération conformément aux informations que nous avons obtenues en premier lieu. Notre parti continue de payer un lourd tribut à la marche vers la révolution et le communisme. Il déclare sa volonté et sa détermination de guerre au plus haut niveau, et les barricades sont construites avec les martyrs que nous avons sacrifiés des combattants aux cadres pour la destruction du fascisme. Cette position est une indication de la détermination de notre parti à poursuivre la guerre et de la nécessité de surmonter les problèmes de la lutte des classes par une lutte qui coûte la vie. D’une part, en se tenant sur le champ de bataille, d’autre part, la volonté de continuité dans la Guerre Populaire, la nécessité dans la guerre de survie, la concentration au niveau idéologico-politico-théorique est organisée qui dissipera tous les nuages sombres. Nos camarades, qui tombent au combat, ont pris l’attitude d’élargir les possibilités de la lutte et de réaliser résolument l’orientation de notre parti, en comprenant que la survie et la continuité à la guerre sont essentielles dans le rétrécissement des possibilités de la lutte. Cette attitude doit être accompagnée de la conscience qu’un haut niveau de compréhension et d’appropriation est inhérent à l’effort de maintien et de continuité tout en organisant la ligne du parti. De ce tableau, il faut faire ressortir non pas le désespoir et la frustration, mais l’insistance sur la détermination et la continuité, l’appropriation et la promotion de l’effort d’organisation avec le sang et l’âme.

Nous connaissons très bien le but des attaques ennemies. Prouver qu’ils sont une puissance “invaincue”, prouver qu’aucune puissance de guerre ne peut les vaincre, créer la peur et le désespoir en utilisant leur machine de guerre complète en lançant des bombes et, bien sûr, faire en sorte que sa persécution se poursuive plus facilement et plus efficacement sans problèmes, perturbations ou menaces pour sa souveraineté.

Mais comme nous savons que le fort n’a pas toujours raison, nous savons très bien que le faible ne diminuera pas en droiture quelles que soient les circonstances et les conditions. Notre parti subit une très, très lourde attaque. L’ennemi est dans une tendance marquée par la destruction de la ligne principale et du cœur de la lutte de guerre populaire. Ils n’arrêtent pas leurs attaques et veulent détruire nos forces de guérilla avec des machines de guerre avancées. L’ampleur de l’attaque est multiple, étendue et, bien sûr, pas seulement militaire. La tendance principale est idéologique. Elle consiste à susciter la frustration et le désespoir, et à hisser le drapeau blanc de la ligne de la révolution et de la lutte armée. Les conditions historiques, la réalité socio-économique du pays, les besoins des masses populaires, le positionnement des classes hostiles et la ligne sur laquelle la lutte des classes doit aller soulignent que cette ligne devrait hisser le DRAPEAU ROUGE plus haut. Notre parti a une certaine compréhension et détermination à cet égard.

Aujourd’hui, la dictature fasciste souhaite tirer, détruire et enterrer les espoirs du peuple sous terre. Mais l’espoir, la foi et la détermination sont bien réels. Dans le lourd bombardement du fascisme, les armes à feu sont entendues avec tout le rugissement du combat main dans la main. Et dans toute sa gloire, c’est la graine plantée à l’endroit où l’on pense qu’elle sera détruite. L’espoir et la foi vont inévitablement grandir et se manifester, se renforçant dans le feu et la tempête de la lutte révolutionnaire. La répulsion des contradictions de classe, les possibilités des conditions historiques, la doctrine matérialiste dialectique-historique qui nous permet de comprendre tous les développements ; elle nous montre que l’espoir englobera sûrement les âmes des opprimés avec toute sa gloire, battant la porte de l’histoire d’un coup de poing. C’est une obligation. C’est cette conception de la nécessité que la résistance à ces attaques nous pousse à des découvertes tactiques-militaires-pratiques-théoriques-politiques qui repousseront ces attaques. Oui, c’est exactement la formation spirituelle qui entoure notre parti dans un tel processus.

Camarades, notre peuple ;

“Le chagrin a été une rébellion parce que ;

Le chagrin doit être une rébellion”

Membre du comité du parti de Dersim et du commandement régional, “Mérinos” de Komsomol, “tommeister” et Deniz de la guérilla, camarade Cumhur Sinan Oktulmuş, est né le 20 août 1983 dans une famille ouvrière de nationalité arabe dans le district de Tarsus à Mersin. Il a rencontré avec la TMLGB pendant ses études secondaires et s’est impliqué dans ses activités. Au cours de son activité au lycée, il est devenu un militant du Komsomol et un membre du comité du district de Tarsus. Le Mérinos de Komsomol est rapidement devenu membre de la TMLGB et a été nommé au comité régional de Çukurova. Il a répondu à la campagne du Komsomol pour rejoindre la guérilla en 2005-2006 et l’a rejoint en 2006. Deniz, qui a une grande capacité de compréhension et d’analyse grâce à son talent d’observation silencieuse et profonde, est devenu membre de notre parti en 2009. Après le martyre de nos cinq camarades femmes en 2011, il n’a pas hésité à assumer des responsabilités croissantes et à partir de cette date, il a servi en tant que commandant régional jusqu’à ce qu’il confie cette tâche au camarade Özgür en 2017. Le camarade Deniz était un cadre important et précieux de nos forces de guérilla, qui a réussi à surmonter les problèmes dans les moments les plus difficiles, il était fortement attaché au parti, et surtout, avec une profonde compréhension de la lutte des classes.

Camarade Deniz, avec sa grande expérience et son savoir-faire sur le champ de bataille, a réussi à annuler de nombreuses attaques de l’ennemi, à garder le canon de son fusil au chaud face à nos pertes des cinq dernières années, et à aiguiser davantage la colère de sa classe. Camarade Deniz, face à toutes sortes d’attaques de la scission qui ont surgi dans le parti en 2016 et qui allaient endommager le parti, sa ligne et ses cadres, il a renforcé sa confiance et sa loyauté envers le parti, sa ligne et ses camarades. Sans aucun doute, la volonté communiste, qui a été mise à l’épreuve par ces lourdes attaques de l’intérieur, a également pris une position plus forte face aux attaques inhérentes au fascisme pour créer la terreur. Comme tous nos camarades immortels, le camarade Deniz a également émergé de la volonté de notre parti.

Il n’est pas facile de graver la volonté d’acier. Cette volonté a été mise à l’épreuve par la mort, renforcée par la conscience de l’histoire et transmise à notre parti comme une grande énergie. Car notre parti, dans ce processus que nous traversons, ne veut pas se laisser décourager par les pertes, mais le consolider et revendiquer davantage son idéologie et sa ligne. Cette volonté est celle de se battre plus fort, de se fondre dans la lutte des classes, d’être plus attaché à la Nouvelle Révolution Démocratique, de combler plus fortement les vides de nos martyrs. Sans aucun doute, nous sommes maintenant plus expérimentés, plus fidèles, et avec plus de revendications. Nous avons maintenant le pouvoir d’affronter cette attaque d’anéantissement contre notre guerre populaire et toute la guérilla avec plus de certitude et de détermination. Nous avons l’équipement idéologique, la foi et la détermination hérités de nos camarades immortels pour y parvenir. Sans aucun doute, la volonté de toutes les forces révolutionnaires luttant contre la dictature fasciste en place, renforce notre détermination dans la guerre. İsmail Sürgeç et tous ceux qui se battent et tombent sont notre raison de faire grandir la lutte.

Nos camarades ont équipé et porté la volonté de notre parti jusqu’à la mort. Nous devons le comprendre, le saisir et façonner toutes nos luttes avec cette réalité. Notre Parti fera progresser cette volonté, ses déficiences et ses faiblesses en éliminant les problèmes de la guerre, en se tournant vers l’ennemi avec une sériosité beaucoup plus grande que l’ennemi dirigé contre nous, en renforçant la perspective du pouvoir, en embrassant la voie de l’établissement du pouvoir pièce par pièce.

 

CUMHUR SİNAN OKTULMUŞ (DENİZ) EST IMMORTEL !

LES MARTYRS DE LA RÉVOLUTION SONT IMMORTELS !

NOUS NOIERONS LE FASCISME DANS LE SANG QU’IL A VERSÉ !

NOUS ALLONS DÉTRUIRE L’ÉTAT TERRIEN-COMPRADOR, NOUS ALLONS ÉTABLIR LE POUVOIR DÉMOCRATIQUE DU PEUPLE !

VIVE LA VICTOIRE DE LA GUERRE POPULAIRE!

VIVE LE MARXISME-LÉNINISME-MAOÏSME !

VIVE NOTRE PARTI TKP/ML, TİKKO ET TMLGB !

 

TKP/ML CC-BP, NOVEMBER 2020

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0